[Home bibliotech]
Home > Les thèses en ligne de l'INP

Spéciation du Carbone, de l'Azote et du Phosphore de différentes boues de stations d’épuration au cours de leurs incubations contrôlées dans deux types de sol

Scheiner, Javier David (2005) Spéciation du Carbone, de l'Azote et du Phosphore de différentes boues de stations d’épuration au cours de leurs incubations contrôlées dans deux types de sol. (Behaviour of carbon, nitrogen and phosphorus present in different biosolids in the soil.)

Full text available as:

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1.41 Mo

Abstract

La caractérisation des particularités des boues de station d'épuration des eaux et la problématique agro - économique et environnementale liée à leur élimination, ont constitué les motivations principales de ce travail. La première partie de ce travail est destinée à mesurer la qualité du carbone des boues, à évaluer sa vitesse de dégradation et à établir des relations entre la qualité de la matière organique et sa dégradation afin d'expliquer et de prévoir le comportement du carbone des boues dans deux sols fréquemment répandus dans la région du Midi-Pyrénées. Dans une seconde partie, la vitesse de minéralisation de l'azote des boues a été déterminée, ainsi que son potentiel de volatilisation. Afin de conclure l'étude sur le carbone et l'azote, l'effet de la taille des particules sur la dynamique de dégradation a été évalué. Finalement, l'évolution des phosphates provenant des boues a été étudiée durant une expérience d'incubation et leur analyse a été effectuée. La spéciation chimique, l'extraction séquentielle, les analyses de routine (Olsen, Bray 1, Mehlich 3) et l'extraction par la plante ont été choisies comme méthodes de caractérisation du P. La composition densimétrique de la matière organique a permis d'expliquer les différences observées dans le dégagement de CO2. L'émission du CO2 a montré une relation étroite avec la quantité de carbone dans la fraction de densité intermédiaire du carbone exogène. La mineralisation de l'azote des boues est conditionnée par la proportion d'azote ammoniacal, la relation C:N de la boue et par la proportion de carbone dans la fraction intermédiaire. La volatilisation est en relation directe avec la proportion d'azote ammoniacal et inversement proportionnelle à la relation C : N de la boue. Les expériences réalisées afin de déterminer l'effet de la taille des particules ont montré l'efficacité de ce paramètre en tant qu'outil pour determiner la vitesse de décomposition d'une boue. Les sources de P testées ont montré des différences principalement en relation aux fractions de P du sol enrichi. Le phosphate et la boue chaulée sont les deux sources qui ont le plus enrichi la fraction la plus mobile. Parmi les analyses de routine, la méthode Mehlich-3 a été confirmée comme la plus adaptée à la détermination de changements dans la bio-disponibilité du phosphore dans des sols recevant des boues. ABSTRACT : Behaviour of Carbon, Nitrogen and Phosphorus present in different biosolids in the soil. The aim of this work was the characterization of the biosolids and of the agricultural, economical and environmental problematic derived from their elimination. The first part of this work is focused in measuring the quality of the organic carbon present in the biosolids, its degradation speed, as well as to establish the relationships between both of them in order to explain and predict the behaviour of the carbon of the biosolids in the two soils most frequent in the region. In the second part, the mineralization speed and the potential volatilization of the nitrogen of the biosolids were determined. In order to finish the study on carbon and nitrogen, the effect of particle size on the degradation dynamics was evaluated. Finally, the evolution of phosphates of the biosolids was determined by means of an incubation experiment and the corresponding analyses. To characterize the P, the methods chosen were the chemical fractionation, sequential extraction, routine analyses (Olsen, Bray 1, Mehlich 3), and vegetal extractions. Organic matter densitometric composition explained the differences that were observed in the emission of C-CO2. This last aspect was tightly related to the quantity of carbon in the intermediate density fraction of exogenous carbon. The availability of the nitrogen in biosolids depends on the proportion of nitrogen in ammonium form, the ratio C:N of the biosolids and by the proportion of carbon in the intermediate fraction. The volatilization is directly proportional to the fraction of ammonia nitrogen and inversely proportional to the ratio C:N in the biosolids The experiments carried out to ascertain the effect of the particle size showed the efficiency of this parameter to control the decomposition speed of a biosolid. The different sources of P that were tested showed differences, mainly in relation to how the different fractions of P in the soil increased. Phosphate and limed biosolids were the two sources that most augmented the most labile fraction. Among the different routine analyses, the Mehlich-3 method was confirmed as the best fit to ascertain the changes in the bioavailability of phosphorus in the soils receiving biosolids.

Department:Laboratoire Agronomie - Environnement - Ecotoxicologie - A2E (Toulouse, France)
Directeur de thèse:Revel, Jean-Claude and Guiresse, Maritxu
Uncontrolled Keywords:Carbone - Azote - Phosphore - Boues STEP - Minéralisation - Fractionnement densimétrique de la M.O. KEYWORDS : Carbon - Phosphorus - Biosolids - Mineralization - Organic matter density fractionation
Subjects:Agronomy > Soil sciences
Deposited On:07 February 2008

Archive Staff Only: edit this record


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication