[Home bibliotech]
Home > Les thèses en ligne de l'INP

Estimation de l'humidité du sol à partir de données radiométriques en bande-L : préparation de la mission SMOS

Escorihuela, Maria José (2006) Estimation de l'humidité du sol à partir de données radiométriques en bande-L : préparation de la mission SMOS. (Soil moisture retrieval from L-band microwave measurements : SMOS mission preparation.)

Full text available as:

PDF (Chapitres 1 à 4) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2.23 Mo
PDF (chapitres 5 à 7, annexes) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6.29 Mo

Abstract

Les travaux de cette thèse s'inscrivent dans le cadre de la préparation de la mission SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity). Sur les terres émergées, le satellite SMOS fournira une cartographie globale de l'humidité du sol à partir de données radiométriques en bande-L (1.4 GHz). Le principe physique repose sur la sensibilité de la bande- au contenu en eau de la surface. Le couvert végétal contribue à l'émission en fonction de son contenu en eau, et ses effets doivent être corrigés pour estimer l'humidité du sol. Le satellite SMOS obtiendra des mesures à deux polarisations (horizontale et verticale) et à multiples angles d'incidence. Ce système surdéfini permettera l'inversion de plusieurs paramètres, notamment l'humidité du sol et l'opacité de la végétation. L'objectif de cette thèse est de tester et d'améliorer si possible les modèles micro-ondes pour les scènes naturelles, en tenant compte les particularités de la configuration SMOS, notamment la diversité d'angles d'incidence. La première partie est consacrée à l'émission d'un sol nu. Dans un premier temps, deux approches (télédétection et capteurs in situ) pour estimer l'humidité du sol ont été comparées. Dans un deuxième temps, la signature angulaire et polarimétrique de l'émission d'un sol nu rugueux est étudiée, un modèle semi-empirique est développé pour prendre en compte des effets de la rugosité aux différents angles et polarisations. La seconde partie est consacrée à l'émission d'un couvert végétal. L'influence de la rosée et les variations journalières de teneur en eau de la végétation sur l'émission ont été analysées. ABSTRACT : This thesis has been developped in the framework of the SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) mission preparation. Over land, SMOS will provide global mapping of soil moisture from L-band (1.4 Ghz) radiometric measurements. The principle for soil moisture monitoring is the high sensitivity of L-band measurements to soil water content. Vegetation contributes as well to the emission and its effects must to be considered to correctly estimate soil moisture. SMOS will provide measurements at multiple incidence angles and for two polarizations. This overdefined system will allow for several parameters retrieval, namely soil moisture and vegetation optical depth. This thesis aims at testing and improving when possible the existing microwave models for the emission of natural surfaces, taking into account the SMOS configuration, namely the multiangularity. The first part of this thesis deals with a bare soil surface. Two approaches (remote sensing and in situ sensors) have been compared. Then a new roughness model has been developped considering the angular and polarimetric signature of the emission. The second part of the thesis focuses on the emission of a natural fallow. Dew and diurnal variations of vegetatation water content effects on the signal have been assessed

Department:Centre d'Etudes Spatiales de la Biosphère - CESBIO (Toulouse, France)
Directeur de thèse:Kerr, Yann
Uncontrolled Keywords:SMOS – Microonde passive – humidité du sol
Subjects:Agronomy > Soil sciences
Telecommunications and networks > Space remote sensing
Hydraulics > Earth science and environment
Deposited On:28 August 2007

Archive Staff Only: edit this record


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication