[Home bibliotech]
Home > Les thèses en ligne de l'INP

Des aspects positifs issus des recherches en biocorrosion : de la production d'hydrogène aux biopiles à combustible

Silva Munoz, Leonardo de (2007) Des aspects positifs issus des recherches en biocorrosion : de la production d'hydrogène aux biopiles à combustible. (Positive aspects issued from biocorrosion studies: from hydrogen production to biofuel cells.)

Full text available as:

PDF - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3.25 Mo

Abstract

La corrosion induite par des microorganismes ou biocorrosion est un problème qui génère de lourdes pertes économiques mondiales (plusieurs milliards d'euros par an). Malgré de nombreux progrès dans la compréhension des mécanismes, la complexité du phénomène a empêché de trouver des solutions définitives au problème et inspire encore beaucoup de travaux de recherche. La participation dans le phénomène de biocorrosion de mécanismes catalytiques induits par les acides faibles a été étudiée dans ce travail. Un autre objectif de la thèse a été d'exploiter les phénomènes catalytiques mis en évidence dans les recherches en biocorrosion pour réaliser d'autres applications : production d'énergie dans des biopiles à combustible ou production d'hydrogène par voie électrochimique dans des conditions douces. Les travaux ont montré que la présence des acides faibles et des acides aminés dans des biofilms pourrait jouer un rôle important dans la biocorrosion des aciers en accélérant le phénomène par la catalyse de la réduction de l'eau. La réversibilité de ce mécanisme, pressentie et prouvée, pourrait expliquer l’augmentation de la corrosion lorsque l'hydrogène produit est évacué (consommation, agitation, …). Par ailleurs, les phosphates permettent la production d'hydrogène par électrolyse dans des conditions douces de pH (pH 4,0 - 8,0) avec une performance égale ou meilleure que celle de l'électrolyse alcaline. Enfin, les matériaux industriels, tels que l'acier et le titane, pourraient être utilisés pour la fabrication d’électrodes enzymatiques en vue d’une utilisation dans des biocapteurs ou des microsystèmes. L’utilisation du système glucose oxydase/glucose dans une pile à combustible aqueuse dont la cathode est en acier inoxydable, permet d’améliorer les performances de la pile grâce à la production du peroxyde d'hydrogène qui est très facile à réduire. En outre, l’utilisation de matériaux avec des microstructures comme les aciers grenaillés mériterait d’être approfondie pour exploiter la remarquable réactivité qu’ils présentent par rapport aux électrodes lisses. ABSTRACT : Microbially influenced corrosion or biocorrosion is a problem that generates heavy global economic losses (several billion euros per year). In spite of the progress made on the understanding of the underlying mechanisms, the complexity of the phenomenon has prevented finding definitive solutions to the problem and continues to inspire many research works. The participation in biocorrosion of catalytic mechanisms induced by weak acids was studied in this work. Another objective of the thesis has been to take advantage from catalytic phenomena found in biocorrosion research to apply them in other areas: energy production with biofuel cells or electrochemical hydrogen production in mild conditions. This work has shown that the presence of weak acids and amino acids inside biofilms could play a major role in steel biocorrosion accelerating the phenomenon through the catalysis of the water reduction reaction. The reversibility of this mechanism, discerned and proved here, could explain the corrosion increase when hydrogen is removed (bacterial consumption, agitation ...). In addition, phosphates allow the production of hydrogen by electrolysis in mild pH conditions (pH 4.0 - 8.0) with an equal or better performance than those found in alkaline electrolysis. Finally, industrial materials like stainless steel and titanium could be used in the fabrication of enzymatic electrodes for biosensors or microsystems. The use of the glucose oxidase/glucose system in an aqueous fuel cell with a stainless steel cathode, allows the improvement of the cell performance thanks to the production of hydrogen peroxide that is easily reduced. Moreover, the use of materials with microstructured surfaces like sandblasted steels deserve to be studied in detail to exploit the remarkable reactivity they present compared to smooth electrodes.

Department:Laboratoire de Génie Chimique - LGC (Toulouse, France)
Directeur de thèse:Basséguy, Régine
Uncontrolled Keywords:Biocorrosion - Hydrogène - Piles à combustible - Acides faibles - Enzymes. KEYWORDS : Biocorrosion - Hydrogen - Fuel cells - Weak acids - Enzymes
Subjects:Chemical engineering
Process engineering > Process and environmental engineering
Deposited On:31 March 2008

Archive Staff Only: edit this record


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication