[Home bibliotech]
Home > Les thèses en ligne de l'INP

La Simulation aux Grandes Echelles : un outil pour la prédiction des variabilités cycliques dans les moteurs à allumage commandé ?

Granet, Victor (2011) La Simulation aux Grandes Echelles : un outil pour la prédiction des variabilités cycliques dans les moteurs à allumage commandé ? (Is Large Eddy Simulation a suitable tool to predict cycle-to-cycle variations in spark ignition engines?)

Full text available as:

PDF (Partie 1 sur 2 : chapitres 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7.16 Mo
PDF (Partie 2 sur 2 : chapitres 8, 9, Annexes) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4.71 Mo

Abstract

L'amélioration des moteurs à allumage commandé représente un défi de première importance pour les ingénieurs afin de produire plus d'énergie, de consommer moins de matière première et de réduire les émissions polluantes. Les nouvelles technologies apparues ces dernières années amènent les moteurs de plus en plus proches de leurs limites de fonctionnement, favorisant ainsi des phénomènes néfastes qui doivent être contrôlés. Parmi ces phénomènes, les variations cycle-à-cycle (VCC) doivent être minimisées pour garder une performance optimale et éviter une dégradation rapide du moteur. La Simulation aux Grandes Echelles (SGE) est un outil prometteur afin de prédire numériquement les niveaux de variabilités obtenues lors du design d'un moteur (limitant ainsi les coûteuses campagnes de mesures expérimentales). Ce manuscrit s'est attaché à développer une méthodologie numérique pour la prédiction des variabilités cycliques, à simuler un nombre suffisant de cycles pour pouvoir estimer les niveaux de VCC et à valider les résultats obtenus par rapport aux résultats expérimentaux. La SGE semble capter les points de fonctionnements stable et instable étudiés. Les sources qui provoquent ces VCC ont aussi été analysées et une modification du fonctionnement du moteur a été proposée afin de réduire les VCC. ABSTRACT : The improvement of the spark ignition engines is a major challenge for engineers in order to produce more energy, to minimize fuel consumption and to reduce the pollutant emissions. The new technologies which appear in the last years bring the engines closer to their stability limit while increasing various unwanted phenomena. Among these phenomena, cycle-to-cycle variation (CCV) need to be minimized in order to keep the performances as high as possible and avoid damages on the engines. Large Eddy Simulation (LES), which is a very promising tool in order to predict the level of CCV of a given engine, has been used in the present document to simulate a mono-cylinder spark ignition engine. The present document presented a numerical methodology for the prediction of CCV, numerous engine cycles were simulated by LES in order to validate the results in comparison to the experimental findings. The LES seems to be able to capture stable and instable (in terms of CCV) operating points of the engine. In addition, the sources of CCV were also analyzed and a modification of the engine has been proposed to reduce CCV.

Department:Centre Européen de Recherche et Formation Avancées en Calcul Scientifique - CERFACS (Toulouse, France)
Directeur de thèse:Poinsot, Thierry and Vermorel, Olivier
Uncontrolled Keywords:Simulation numérique - Moteur à allumage commandé - Simulation aux Grandes Échelles - Variations cycle à cycle - Combustion - Turbulence. KEYWORDS : Numerical simulation - Spark ignition engine - Large Eddy Simulation - Cycle-to-cycle variations - Combustion - Turbulence
Subjects:Hydraulics > Fluid mechanics
Hydraulics > Fluid dynamics
Hydraulics > Energetics and transfers
Deposited On:11 October 2011

Archive Staff Only: edit this record


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication