[Home bibliotech]
Home > Les thèses en ligne de l'INP

Influence de la localisation de la déformation plastique sur la Corrosion sous Contrainte des aciers inoxydables. Application à l’IASCC des internes de cuve

Cisse, Sarata (2012) Influence de la localisation de la déformation plastique sur la Corrosion sous Contrainte des aciers inoxydables. Application à l’IASCC des internes de cuve. (Influence of localized plasticity on Stress Corrosion Cracking of Austenitic Stainless Steel. Application to IASCC of internals Reactor core vessels.)

Full text available as:

PDF (Introduction, chapitres 1 à 3) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4.21 Mo
PDF (Chapitres 4 et 5, Conclusion, Bibliographie et Annexes) - Requires a PDF viewer such as GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
5.54 Mo

Abstract

L’état de surface des vis de liaison des internes de cuve du circuit primaire des REP (Réacteurs à Eau Pressurisée) en 316L en service correspond à une finition d’usinage par rectification. Ces vis sont affectées par l’IASCC (Corrosion Sous contrainte Assistée par l’Irradiation). Le processus d’amorçage de la fissuration est fonction de l’oxydation externe, de l’état de surface et des interactions de la couche d’oxyde avec la localisation de la plasticité. Un des objectifs de cette étude est déterminer l’influence de la préparation de surface sur la cinétique de croissance des couches d’oxyde et la réactivité de surface en général des nuances de type 304, 316 exposées en milieu primaire des REP à 340°C. Le second objectif est de déterminer l’influence de la localisation de la déformation sur la CSC (Corrosion Sous Contraintes) des aciers inoxydables austénitiques en milieu primaire des REP. En effet, la microstructure représentative de ces nuances irradiées correspond à une microstructure à déformation localisée dans des bandes de déformation dépourvues de défauts d’irradiation. Afin de reproduire cette microstructure représentative sur le matériau modèle de l’étude (l’acier austénitique inoxydable A286 durci par la précipitation de la phase γ’ Ni3(Ti,Al)) sans avoir recours à l’irradiation, des essais de fatigue oligocyclique à Δε/2 imposée sont réalisés. Durant le cyclage mécanique (après les premiers cycles de durcissement), les précipités sont dissouts dans des bandes de glissement menant à la localisation de la déformation. Une fois les conditions expérimentales en fatigue oligocyclique permettant d’obtenir la microstructure de déformation désirée déterminées, les interactions bandes de déformation / oxyde de surface sont étudiées en oxydant des coupons pré déformés contenant des bandes de déformation et des coupons non déformés. La préparation de surface des coupons est identique. Les essais de traction lente à une vitesse de déformation de 8 x 10-8/s sont également réalisés sur des éprouvettes pré déformées et non déformées. Les résultats ont montré que la préparation de surface modifie la microstructure du métal sous la couche d’oxyde, conduisant à un ralentissement de la cinétique de croissance de la couche d’oxyde. La préparation de surface induit cependant une accélération du développement de pénétrations d’oxydes dans le métal sous la couche d’oxyde. Ainsi, sur les échantillons rectifiés, la zone recristallisée sous la couche d’oxyde est plus profonde que sur les échantillons polis (jusqu’à 1,5μm contre 500nm au maximum sur les échantillons polis) et la couche d’oxyde est plus fine que sur les échantillons polis, tandis que les pénétrations d’oxyde sont présentes sur près de 1μm de profondeur en sous couche (contre 300nm sur les échantillons polis). Nous montrons que la zone de recristallisation induite par la préparation de surface ne permet pas l’observation des interactions entre les bandes de déformation générées dans le volume par la fatigue oligocyclique et la couche d’oxyde en surface. De fait, la réactivité de surface est très importante pour l’étude de la CSC des aciers inoxydables en milieu primaire des REP. Nous avons également démontré que cette nuance était très sensible à la corrosion intergranulaire en milieu REP à 340°C. Enfin, la localisation de la déformation plastique ne semble pas favoriser la CSC sur cette nuance à cette vitesse de déformation. ABSTRACT : The surface conditions of the 316L screw connecting vessel internals of the primary circuit of PWR (pressurized water reactor) corresponds to a grinding condition. These screws are affected by the IASCC (Irradiation Assisted Stress Corrosion Cracking). Initiation of cracking depends on the surface condition but also on the external oxidation and interactions of oxide layer with the deformation bands. The first objective of this study is to point the influence of surface condition on the growth kinetic of oxide layer, and the surface reactivity of 304, 316 stainless steel grade exposed to PWR primary water at 340 ° C. The second objective is to determine influence of strain localization on the SCC of austenitic stainless steels in PWR primary water. Indeed, the microstructure of irradiated 304, 316 grades correspond to a localized deformation in deformation bands free of radiation defects. In order to reproduce that microstructure without conducting irradiations, low cycle fatigue tests at controlled stain amplitude are implemented for the model material of the study (A286 austenitic stainless steel hardened by the precipitation of phase γ ‘Ni 3 (Ti, Al)). During the mechanical cycling (after the first hardening cycles), the precipitates are dissolved in slip bands leading to the localization of the deformation. Once the right experimental conditions in low cycle fatigue obtained (for localized microstructure), interactions oxidation / deformation bands are studied by oxidizing pre deformed samples containing deformation bands and non deformed samples. The tensile tests at a slow strain rate of 8 x 10-8 /s are also carried out on pre deformed samples and undeformed samples. The results showed that surface treatment induces microstructural modifications of the metal just under the oxide layer, leading to slower growth kinetics of the oxide layer. However, surface treatment accelerates development of oxides penetrations in metal under the oxide layer. As example, for grinded samples, the recrystallized area under the oxide layer, induced by surface treatment, is deeper than for polished sample (up to 1.5 microns vs 500 nm for the polished samples) and the oxide layer is thinner than on the polished samples, while the penetrations oxide are expands on nearly 1μm under the oxide layer (against 300nm for the polished samples). We also show that the area recrystallization resulting from surface treatment, does not allow observing the interactions between the deformation bands in the bulk generated by LCF and the oxide layer at surface. Actually, surface reactivity is strongly important for SCC study of stainless steels in PWR primary water. We also demonstrated that this grade was very sensitive to intergranular corrosion in PWR environment at 340 ° C. Finally, localization of plastic deformation does not seem to favor SCC in our A-286 grade, at that strain rate level

Department or laboratory:Centre Interuniversitaire de Recherche et d'Ingénierie des Matériaux - CIRIMAT (Toulouse, France)
Directeur de thèse:Andrieu, Eric and Laffont, Lydia
Uncontrolled Keywords:IASCC - SCC - Aciers Austénitiques inoxydables - Localisation de la Déformation Plastique. KEYWORDS : KEYWORDS : IASCC - SCC - Austenitic Stainless Steel
Subjects:Materials science > Materials deterioration : corrosion, oxidation
Materials science
Deposited On:29 October 2012

Archive Staff Only: edit this record


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication