[Accueil bibliotech]
Accueil > Les thèses en ligne de l'INP

Quelles distributions spatiales des systèmes de culture pour limiter l'occurence des crises de gestion quantitative de l'eau ? Une démarche de conception évaluation sur le territoire irrigué de l'Aveyron aval

Murgue, Clément (2014) Quelles distributions spatiales des systèmes de culture pour limiter l'occurence des crises de gestion quantitative de l'eau ? Une démarche de conception évaluation sur le territoire irrigué de l'Aveyron aval. (What alternative cropping systems spatial distributions to limit the risk of quantitative water management crises ? A design and assessment method for an irrigated landscape in the lower reaches of the Aveyron River.)

Texte intégral disponible au format :

PDF - Nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf ou Adobe Acrobat Reader
5.96 Mo

Résumé

Dans les territoires irrigués exposés aux crises de gestion quantitative de l’eau, la sévérité des étiages dépend des interactions entre systèmes de culture, situations pédoclimatiques, hydrologie, lâchers d’eau et restriction d’irrigation. Dans de nombreuses situations, l’absence de nouvelles solutions de stockage et les tensions entre gestionnaires et usagers de l’eau rendent nécessaire la planification des étiages. Mes travaux explorent le potentiel de « la gestion spatiale » de l’eau pour mettre en adéquation la dynamique des prélèvements pour l’irrigation avec celle de l’offre en eau disponible (naturelle et stockée). Je propose une méthodologie participative de conception-évaluation d’organisations territoriales des activités agricoles, déployée sur l’aval du bassin versant de l’Aveyron (800 km²), en trois étapes: (1) modéliser le système socio-agro-hydrologique, (2) concevoir des alternatives de distribution spatiale des systèmes de culture, (3) conduire une évaluation intégrée des alternatives face à la variabilité climatique observée. Ces travaux combinent des méthodes, connaissances et outils « hard and soft », et font usage de la plateforme de simulation multi-agent MAELIA. Le processus a permis de formaliser des visions d’acteurs et de poser les bases d’une concertation multi acteur. Cependant la simulation des impacts de ces alternatives a montré leurs limites pour régler le problème de déficit structurel en eau. Cette démarche pourrait être prolongée pour aboutir à des propositions opérationnelles. ABSTRACT : In irrigated landscapes exposed to quantitative water management crisis, the intensity of low flows depends on interactions between cropping systems, pedoclimatic situation hydrology, water releases and withdrawal restrictions. In many situations there are no opportunities for more water storage, thus tensions occur between water managers and users, which makes the planning of water demand dynamics necessary. My work explores the potentials in the “spatial management of water” to align the water demand dynamics with natural and stored water availability. I present a 3 step, participatory method to design and assess agricultural landscapes: (1) model the Social-Agro Hydrological system, (2) design alternative spatial distribution of the cropping systems, (3) carry an integrated assessment of those alternatives based on observed climatic variability. This method combines “hard” and “soft” methods, knowledge and tools, and uses the MAELIA multi-agent simulation platform. I tested the method tested in the downstream area of the Aveyron River (800 km² Southwestern France). It allowed to formalize the actors’ visions on alternative distributions of the cropping systems. However they showed to be limited in solving the water deficit issue. The method could be continued to reach operational proposals.

Département ou laboratoire:AGroécologie, Innovations, TeRritoires - AGIR (Castanet-Tolosan, France)
Directeur de thèse:Leenhardt, Delphine et Therond, Olivier
Mots-clés:Agronomie du territoire - Système socio-écologique - Paysage agricole - Gestion spatiale de l'eau - Méthode participative - Connaissance hybride - Modélisation intégrée - Modélisation multi-agent - Modèle de comportement d'agriculteur. KEYWORDS : Landscape agronomy - Socio-ecological system - Agricultural landscape - Spatial water management - Participatory approach - Hybrid knowledge - Integrated modeling - Agent-based modeling - Farmer behavior model
Sujets:Génie chimique > Modélisation, simulation de procédés
Agronomie
Agronomie > Economie et sociologie rurale
Hydraulique > Sciences de la Terre et environnement
Agronomie > Environnement
Déposé le:03 Juin 2015

Administrateur seulement : modifier cet enregistrement


Contacts | Infos légales | Plan du site | Intranet

(c)INP de Toulouse 2012 - Tous droits réservés. -  INP Communication