[Accueil bibliotech]
Accueil > Les thèses en ligne de l'INP

Valorisation chimique des condensats issus de la torréfaction de biomasses : modélisation thermodynamique, conception et analyse de procédés.

DETCHEBERRY, Mylène (2015) Valorisation chimique des condensats issus de la torréfaction de biomasses : modélisation thermodynamique, conception et analyse de procédés. (Valorisation of chemicals from biomass torrefaction : thermodynamic modelisation, design and process analysis.)

Texte intégral disponible au format :

PDF - Nécessite un logiciel de visualisation PDF comme GSview, Xpdf ou Adobe Acrobat Reader
49.2 Mo

Nomination au Prix Léopold Escande 2016 (en savoir plus)

Résumé

La biomasse lignocellulosique est considérée comme une ressource de carbone renouvelable possédant un grand potentiel pour la une valorisation énergétique et chimique. La torréfaction de la biomasse sèche (de type bois) est un procédé de transformation thermique s’effectuant à des températures comprises entre 200°C et 300°C, et un temps de séjour compris entre quelques minutes et plusieurs heures, opérant sous pression atmosphérique et en défaut d’air. Le produit principal de la torréfaction est un combustible solide hydrophobe et stable. Cette opération génère des coproduits gazeux à haute température qui sont habituellement considérés comme des effluents pénalisants, apportant au mieux un appoint d’énergie pour le procédé. Pourtant, de nombreux constituants présents dans les condensats – récupérés par condensation des coproduits de torréfaction – pourraient être valorisés comme produits chimiques bio-sourcés. ABSTRACT : Lignocellulosic biomass is considered as a renewable carbon resource with great potential for the energy and chemical recovery. Torrefaction is a thermal process carried out at temperatures below 300°C, under inert atmosphere, at atmospheric pressure, and with residence times for the solid biomass ranging from few minutes to several hours. Torrefied wood is a solid product constituted by more than 70% of the initial mass with properties close to those of coal. The 30% remaining part is a gaseous effluent, composed of about one third of non-condensable gases – carbon monoxide and carbon dioxide – and two thirds of condensable species. Currently, torrefied wood is the main product of interest and is usually transformed into energetic gases by the gasification process or directly used as coal for combustion. Conversely, gaseous by-products are considered at present time as a waste and in the best case are burned to provide energy to the process. Yet, the recovery and valorization of the condensable fraction as bio-sourced chemicals is worth considering.

Département ou laboratoire:Laboratoire de Génie Chimique - LGC (Toulouse, France)
Directeur de thèse:CONDORET, Jean - Stéphane et MEYER, Xuan - Mi
Mots-clés:Solvants verts - Milieu modèle - Procédé extractif - Procédé thermique
Sujets:Génie chimique > Modélisation, simulation de procédés
Génie chimique
Déposé le:22 Juillet 2016

Administrateur seulement : modifier cet enregistrement